C’est dans des costumes colorés de toutes parts, emmenés par des chorégraphies poussées et enlevées, avec beaucoup d’acrobatie, de voltige, dans un décor aux supports futuristes et devant un fond d’écran qui enrichit chaque tableau, que la performante troupe de la comédie musicale « Adam & Eve » s’est démenée pendant deux heures afin de satisfaire le public présent au Palais des Sports de Paris. Bémol en revanche concernant un flash info diffusé sur la toile géante, sur laquelle deux présentateurs de l’Eden TV sont apparus complètement désynchronisés (image et son).

Le thème du spectacle est l’affrontement de deux mondes. D’un côté, le monde de la puissance, la robotisation, un monde financier où le pouvoir est Roi, et de l’autre un monde plus primaire que des valeurs telles que l’amour, le naturel, la solidarité, l’espérance et le rêve déterminent. La bataille s’engage pour Adam, provenant du côté du pouvoir, mais réalisant grâce à l’amour qu’il éprouve pour Eve qu’il existe un monde meilleur où les bons sentiments sont légion.

Même si cette comédie musicale manque cruellement de tubes radio (comme « Les dix commandements » pouvait avoir, notamment « L’envie d’aimer » ou « La peine maximum »), elle pourrait tenir sur la longueur comme ce fût le cas pour « Cléopâtre » de Kamel Ouali, avec seulement très peu d’albums vendus (16 000 exemplaires). Peu de chance en bacs, mais probablement une seconde en scène. Thierry Amiel, qui chante toujours aussi bien, écope d’une chorégraphie plus limitée – on le comprend aisément, Cylia se révèle à nouveau – onze ans après son tube « Un monde à refaire », quant à Liza Pastor (« Belles, belles, belles », « Zorro », « Hair »…) ou Solal (« Mozart »), ils complètent parfaitement l’énergique distribution menée par l’excellent Snake aka Nuno Resende (« Grease »), assurément la révélation du spectacle. Pascal Obispo dans la salle parisienne ce 5 mars dernier, et sur scène à la fin du spectacle, semblait ravi. Le public aussi.

Danielle Cadet et Brigitte Fontaine

Crédit photos : Brigitte Fontaine

adameteve-lespectacle.com

facebook.com/adameteve.lespectacle