Nos collègues des Petites Chroniques se sont rendus à La Bellevilloise pour voir sur scène le groupe soul/funk Electric Empire. Découverts par hasard et coup de coeur instantané, Electric Empire sont originaires d’Australie et encore peu connus en France ; sur scène ils sont quatre, respectivement batterie, guitares et  claviers pour un résultat bluffant.

Alors brièvement, Electric Empire, c’est un peu le groupe qui monte, des premières parties pour Fat Freddy’s Drop, Groundation ou encore Mayer Hawthorne. Auréolées de superbes critiques de leur premier album éponyme sorti il y a peu, dans une veine Black Seeds, avec moins de reggae, Electric Empire risquent de…

Pour lire la suite de cet article, cliquez sur ce lien.

 

Sarah Benabbou pour Les Petites Chroniques

electricempiremusic.com