Nous étions jeudi soir à l’Olympia pour la 6ème édition de Génération Réservoir, un festival créé par Mary de Vivo et Laure Virazels en 2006. Première édition à laquelle j’avais par ailleurs participé en tant que chanteur, en demi-finale face à Nicolas Fraissinet, Mayane Delerm (aujourd’hui Brigitte) et Little. Une participation qui m’octroie (peut-être) la légitimité de comparer aujourd’hui les deux époques (les premières soirées avaient en effet lieu dans la salle du Réservoir). Depuis, Gordon Sanchez, Eddy La Gooyatsh, Zaz, Hangar et Flavia Coelho en sont ressortis vainqueurs. Vadel, O.D.y.L, Kerredine et les Mecs d’Oberkampf, notamment, ont signé en label. Ces trois derniers étaient par ailleurs présents sur la scène mythique du boulevard des Capucines pour cette soirée du 8 mars dernier.

Une soirée interminable, ponctuée par des interview réalisées par Mary de Vivo et Olivier Daudé. Tellement interminable et mal organisée, que le groupe Vadel ne laissera le choix à personne, coupera littéralement la chique à un pseudo magicien et ses ballons gonflés à l’Hélium qui ne faisait rire que lui, scandant place à la musique, 1, 2, 3, 4 !, et prenant les planches en otage pour ses quatre morceaux réglementaires. On apprendra plus tard que c’est O.D.y.L qui, selon l’ordre de passage en scène devait se produire à leur place. Mais c’était sans compter sur une salle déjà parfaitement vide à partir de minuit, incitant le quatuor à prendre les devants, prétextant avoir payé 200 places assises à la production. En coulisses, c’est la valse des insultes, tout semble parfaitement partir en cacahuètes. Le pseudo magicien en vient aux mains avec le leader de Vadel, lui mettant son poing dans la figure. Organisation catastrophique avec plus d’une heure de retard suite aux bagarres dans le backstage. L’organisation a fait jouer Souad Massi 30 minutes de plus que prévu, et a déréglé toute la soirée, ça s’est terminé en catastrophe. Du coup, il n’y a pas eu de Prix « Nouvelle signature » dont nous étions les gagnants selon Mary de Vivo qui n’a pas respecté sa parole déclare aujourd’hui Adam Vadel, chanteur du combo rock. Merci à tous nos fans qui ont tenu jusqu’au bout pour nous soutenir. Conséquences oblige, c’est finalement devant une vingtaine de personnes, à 1h du matin, sans public et sans professionnels, tous rentrés chez eux, qu’O.D.y.L se produira, n’omettant pas de souligner en intro du titre « Pas d’accord » que ce dernier résumait au mieux le sentiment qu’elle retiendra de la soirée. Et vlan ! Inutile de préciser que ce discours très rock’n’roll était diffusé en simultané sur l’antenne de France Bleu. J’ai vu des gens qui pensent que l’argent leur donnent tous les droits, et un manque de respect… ça n’avait finalement rien à voir avec moi, j’en ai juste payé les frais. Mais je suis toujours contente de jouer déclare-t-elle sur sa page Facebook.

Bref. On ne peut que souligner la dextérité et la patience de tous les protagonistes, de Mary* à Vincha, en passant par Flavia Coelho, Macadam ou Namasté, chacun s’étant débrouillé comme il pouvait. Souligner aussi le fait que les malheureux aléas de cette hasardeuse soirée proviennent assurément du fait d’avoir annoncé les résultats une bonne heure avant la fin du spectacle, poussant ainsi les moins motivés à rebrousser chemin une fois le nom du gagnant dévoilé. C’est Emily Pello qui a été élue par le public de « Génération Réservoir » saison 6, accompagnée par François Combarieu à guitare et au piano, Jeremy Morice à la guitare, Emma Piettre au violoncelle, Guilhem Seguin aux percussions, Jessie Fasano aux chœurs, et Antoine Reininger à la contrebasse. Finalement, également invité ce soir là pour assister au Café de la Danse de Barcella ou au Grand Rex de Gérard Lenorman, n’aurais-je pas dû simplement emprunter la ballade des gens heureux ?

Thierry Cadet

generationreservoir.com

facebook.com/generationreservoir

emilypello.com

facebook.com/emily-pello-officiel