Radio Elvis tacle Michael Jones

En mai 2014, Michael Jones était le parrain de la 29ème édition du Pic d’Or. C’est Radio Elvis qui a remporté le tremplin tarbais, haut la main. Quelques mois plus tard, Michael Jones offrait au groupe parisien de réaliser sa première partie, à Tarbes. Pierre Guénard et Colin Russel reviennent aujourd’hui pour le magazine « Platine » sur le concert en question. Jouer à Tarbes était vraiment cool confie Pierre. Mais artistiquement, on se sent très éloigné de Michael Jones. D’autant plus que, du coup, on l’a vu sur scène. On n’aime pas du tout. Il surfe sur Jean-Jacques Goldman, mais ce n’est pas lui Jean-Jacques Goldman. A un moment donné, ça me pose un problème. Et Colin d’enchérir : Quand tu vois des spectacles, même de pure variété, tu sens quand le chanteur a du goût. Il suffit de s’entourer de musiciens assez classe, typés, avec un look. Chez lui, il n’y a rien. Pour moi Michael Jones c’est du pur business sur le dos de Goldman.

Après deux EP « Juste avant la ruée » et « Les moissons », le premier album de Radio Elvis sortira dans le courant du premier trimestre 2016. Nous les avions interviewés à Tarbes, suite à leur victoire.

Thierry Cadet

radioelvis.fr

facebook.com/radioelvis