Dix chansons. De quoi est-il question ? D’amour mais aussi de filature dans le métro. De voyages sur les murs de ma chambre. De Paris les nuits de jalousie. De la trajectoire des bolides dans les tunnels et autres fixations. Ecrit et enregistré intégralement à la maison avec mon producteur Benjamin Lebeau. Nous avons joué tous les deux tous les instruments. De cette année de travail il reste 35 minutes en stéréo.

Dix nouveaux morceaux seront disponibles à partir du 22 octobre prochain sur « Super Welter », dont « Mariachi blues », « Collision » ou « Noire sérénade ». Je joue tous les instruments ; pas de batterie, rien que des machines ; pas de cordes, rien que des synthés ; tout est bricolé, dans un appartement, avec mon producteur Benjamin Lebeau (du groupe The Shoes), pas de studio, hormis au mixage a-t-il déclaré au site Next Libération.

 Thierry Cadet

raphael.fm

facebook.com/raphaelofficiel